Présentation

OLYMPUS DIGITAL CAMERACe site présente mes travaux en philosophie. Il contient des articles publiés, des pré-publications, ainsi que des livres. Les textes concernent la philosophie analytique, la sémiotique et l’étude des concepts, ainsi que la cognition et la philosophie psycho-pathologique.

Mes travaux concernent essentiellement la philosophie analytique et la proposition de solutions pour les paradoxes philosophiques : l’argument de l’Apocalypse, le problème de Hempel, le paradoxe de Goodman, le paradoxe de l’examen-surprise, le problème de la Belle au bois dormant, le paradoxe des deux enveloppes, mais aussi le paradoxe des sphères de Black-Leslie, etc. Un outil conceptuel, les n-univers, utile pour l’examen des problèmes philosophiques, est également présenté.

S’y ajoutent également des textes portant sur la sémiotique et l’étude des concepts. Ces textes sont basés sur un autre outil conceptuel : les matrices de concepts. Des applications de ces dernières au plan dialectique, à l’analyse paradigmatique d’un corpus de proverbes, à l’analyse du triplet de concepts amour-haine-indifférence, sont également présentés.

Enfin, plusieurs textes portent sur la cognition et les distorsions cognitives. Des compléments à la théorie des distorsions cognitives sont exposés, ainsi que leurs applications dans le domaine de la philosophie psycho-pathologique.

Les travaux concernent des domaines parfois très différents. Cependant, l’ensemble des textes est sous-tendu par une doctrine philosophique particulière, qui peut être définie comme un “contextualisme dialectique”. Et cette doctrine possède des applications en philosophie analytique, en sémiotique et en philosophie psycho-pathologique. Elle est explicitée plus en détail dans les “Eléments d’un contextualisme dialectique”.

 


 

Avril 2015: L’argument de la Simulation et le problème de la classe de référence : le point de vue du contextualisme dialectique

 

Une classe de concepts

matUn article publié dans Semiotica, vol. 139 (1-4), 2002, pages 211-226.

Cet article décrit la construction, d’essence philosophique, d’une classe de concepts, dont la structure et les propriétés présentent un intérêt dans plusieurs domaines. L’accent est mis ici sur les applications dans le domaine de l’analyse paradigmatique de la présente taxinomie et la propose en tant qu’alternative à la classification proposée par Greimas.

Cet article est cité dans:

Le problème des relations amour-haine-indifférence

mat-dblUn article publié dans Semiotica vol. 152(1-4), 2004, 251-260.

Dans Une classe de concepts, j’ai présenté une théorie basée sur les matrices de concepts qui se propose de constituer une alternative à la classification proposée par Greimas, dans le domaine de l’analyse paradigmatique. Le problème de la détermination des relations existant entre les concepts d’amour, de haine et d’indifférence, se pose dans cette construction. Je m’attache ainsi à décrire le problème des relations amour-haine-indifférence de manière détaillée, ainsi que plusieurs solutions qui ont été proposées pour le résoudre. Je décris enfin une solution à ce problème, basée sur une extension de la théorie des matrices de concepts.

 

Le plan dialectique: pour une alternative au paradigme

matUn article publié dans Semiotica vol. 146 (1-4), 2003, pages 353-367.

Dans cet article, j’applique la théorie des matrices de concepts développée dans Une classe de concepts (2002) à la technique de conception de plan. En matière de plan dialectique, le paradigme actuel est en effet le plan du type thèse-antithèse-synthèse. Je présente ici un nouveau type de plan dialectique matriciel, qui présente plusieurs avantages par rapport au plan dialectique classique et se propose de constituer une alternative à ce dernier.

Corrigendum: p. 363, l. 18: la prise en compte exhaustive des six concepts d’une même matrice et de les intégrer dans la discussion correspondante.